ZurückSommaireWeiter
Deutsch aktiv lernen - http://perso.wanadoo.fr/cchamorand/

L'expression de l'irréel : le conditionnel

 

 

En français comme en allemand, on distingue les situations irréelles des réelles (mode indicatif) par l'emploi du subjonctif.

En français, on se sert du conditionnel pour évoquer une situation qui pourrait être ou avoir été.
En allemand, on utilisera le "subjonctif 2".

Si j'avais su... Wenn ich es gewußt hätte...

Wenn er dürfte, ginge er sofort hin ! Si il en avait la permission, il y irait de suite!

 

  • Formation : une recette simple

Le subjonctif 2 se forme sur le radical du prétérit :

- ajouter un ¨ au dessus des voyelles a, o, u de la syllabe précédant la terminaison des verbes irréguliers.

- ajouter les terminaisons e, est, e, en, et, en. C'est prêt !

En pratique, il est indispensable de connaître le minimum suivant :

 

Les verbes essentiels au subjonctif 2 :
  haben sein werden
ich
hätte
wäre
würde
du
hättest
wärest
würdest
er sie es
hätte
wäre
würde
wir
hätten
wären
würden
ihr
hättet
wäret
würdet
sie / Sie
hätten
wären
würden

 

ainsi que les Subj.2 des verbes de modalité : fais-toi une liste !

 

  • Le truc pratique à connaître :

Lorsque on ignore le prétérit d'un verbe parce que, par exemple, on ne sait plus bien si il est fort ou non, et systématiquement lorsque la forme du Subj2 se confond avec celle du prétérit, on utilise la "formule (magique) de secours" :

würde (conjugué à la bonne personne) + Infinitif.

Une "formule magique" à utiliser quand on ne peut faire autrement, car il est mieux de lui préférer un subjonctif 2 classique...

 

  • Nécessaire modification :

J'insiste et me répète: Vous aurez remarqué que certaines formes sont strictements identiques à celles du Prétérit , qui est un temps de l'indicatif, et qu'il y a alors risque de confusion entre réel et irréel...

Chaque fois que ce risque existe, on emploie simplement la forme "würde + Infinitif" pour s'assurer de bien marquer sa volonté d'employer un subjonctif !

 

  • Construction

On utilise avoir et être exactement comme à l'indicatif, c'est à dire suivis d'un COD, d'un adjectif ou attribut du sujet, comme auxiliaire d'un temps composé et à la même place qu'à l'indicatif (cf. Place du verbe).

Würde sert d'auxiliaire de conjugaison à tout autre verbe, verbe auxiliaire qui se retrouve alors en dernière position et à l'infinitif.

Würde occupe donc la place du verbe conjugué selon les règles habituelles.

 

La structure de la phrase conditionnelle classique est donc la suivante :

Wenn..........V. infinitif ou P2 V.conjugué au Subj2 , V.conjugué au Subj2 ........V.infinitif ou P2.

 

Wenn ich gewußt hätte, hätte ich das früher gelernt!

Wenn er arbeiten würde, hätte er sehr gute Noten.

 

  • Si.......

Ne confondez pas le "si" interrogatif (je me demande si....) et le "si" conditionnel !

"Si" interrogatif : ob

Ich frage mich, ob sie noch kommt ! Je me demande si elle viendra encore !

"Si" conditionnel : wenn

Wenn ich noch länger draußen warte, erkälte ich mich ! Si j'attends plus longtemps dehors, je vais prendre froid!

Haut de page


Site "Deutsch aktiv lernen" - http://perso.wanadoo.fr/cchamorand/index.htm - Christophe Chamorand